Caractéristiques du GERENUK

Antilope de taille moyenne, le gerenuk est parfaitement adapté aux conditions très dures de la vie dans la steppe arbustive.
Cet animal à régime phytophage, qui se nourrit aux dépend des acacias nains, supporte admirablement les températures élevées des contrées où il habite et présente, en outre, une grande résistance à la soif.
L’anatomie du gerenuk est assez différente de celles des autres antilopes. En effet, la longueur du cou, la finesse des ses membres, la grandeur des ses yeux, les teintes satinées du pelage ne peuvent être comparées à celles d’aucun autre représentant de la sous-famille des antilopinés d’Afrique. C’est en désignant le gerenuk d' "antilope-girafe" que l’on définit le mieux cette prodigieuse créature.

A la naissance, le jeune animal ressemble presque à l’adulte avec ses membres et son cou extrêmement allongés. Chez le mâle, les cornes apparaissent comme des pointes recourbées vers l’intérieur.

En tant qu’adulte, le gerenuk a une tête petite et ses pattes et son cou sont très longs. La robe est beige roussâtre avec une bande légèrement plus foncée sur le dos et le ventre est blanc. Le tour des yeux et l’intérieur des pavillons auriculaires sont clairs. La queue se termine par un toupet de poils noirs. Seul le mâle porte des cornes, courtes, cylindrique, parfaitement annelées, qui sont dirigées vers l’avant et à leur extrémité.