L'astuce la plus connue pour apprendre le morse facilement est de retenir un mot par lettre : une syllabe qui se prononce "o" se traduit par "Ta" et les autres syllabes, "e" muet compris, traduisent "Ti".

 

 

 

Voilà une antisèche pour déchiffrer le morse en temps réel. On classe les lettres en deux familles, celles qui commencent par Ti (à commencer par le E), et celles qui commence par le Ta (à commencer par le T)

Famille des Ti :

 

Famille des Ta :

 

 

Quelques codes secrets simples

Attention : ces cryptages sont simples mais on peut les cumuler ; ou rendre leur clé énigmatique.

1. Chiffrage simple : Les lettres de l'alphabet conservent leur valeur ordinale : A = 1, B = 2, C = 3, D = 4..., Y = 25, Z = 26. Chaque lettre est séparée par un point de façon à ne pas confondre la lettre 24 avec les lettres 2 et 4. Chaque mot est séparé par un 0.
2. Chiffrage renversé: La valeur ordinale des lettres est renversée : A = 26, B=25, C = 24, D = 23..., Y = 2, Z = 1.
3. Chiffrage décalé : Il s'agit de prendre la valeur ordinale d'une lettre (A = 1) et de décaler en additionnant ( + 1, + 2, + 3...) ou en soustrayant (- 1, -2, -3...). On peut varier le décalage autant qu'on le désire. Ainsi, avec la clé + 1, A = 2, B = 3, C = 4, D = 5... Avec la clé - 2, A = 25, B = 26, C = 1, D = 2... Exemple, avec une clé + 2:
4. L'anagramme : On mêle les lettres de tous les mots du message ou encore d'un ou plusieurs mots clés. Exemple: Au enum ce soir: roniaacm au romgeaf = Au menu ce soir : macaroni au fromage.
5. Mots mêlés : Les mots d'une même phrase sont mêlés. Exemple: macaroni ce au au soir fromage menu.
6. L'envers : Le message se lit de droite à gauche. Exemple: EÉSNEP AS REHCAC RUOP EMMOH'L À EÉNNOD ÉTÉ A ELORAP AL = La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée.
7. Le miroir : Non seulement le message se lit de droite à gauche, mais la forme des lettres est inversée comme si on lisait le message dans un miroir. On peut lire facilement ce message en utilisant la transparence du papier.
8. La fraction : La clé est une fraction. Dans le cas où la clé est 1/3, on ne retient qu'un mot sur trois; si la clé est 1/5, on ne retient qu'un mot sur cinq. Exemple avec une clé 1/4 : "Bonjour! Comment allez-vous? Personnellement, je vous donne régulièrement des nouvelles. Rendez-moi la pareille, vous. Je pense partir demain en vacances pour neuf semaines. À quelle heure exactement? Je n'en sais rien. Mais face aux problèmes connus du monde fréquentant le local, je préfère disparaître. Amitiés.
9. La grille : Pour fabriquer la grille, on perfore un carton de façon irrégulière. Pour rédiger le message, la grille est appliquée sur une feuille de papier. Chaque lettre du message est inscrite dans une des perforations. On enlève la grille et on remplit les espaces vides par d'autres lettres, n'importe lesquelles, ce qui rend le message inintelligible à ceux ou à celles qui ne possèdent pas la grille. Pour déchiffrer le message, il suffit d'y superposer la grille et le message apparaîtra.
10. Le livre-clé : Les mots du message sont puisés dans un livre que ceux qui veulent communiquer ont en leur possession. Par exemple, le mot "rendez-vous" peut se trouver à la page 110, 3e ligne, 5e mot. Ce mot sera représenté par le code 110/3/5. Et ainsi de suite pour chaque mot.
11. L'encre invisible : Avec un petit pinceau que l'on trempe dans le jus de citron, on écrit le message en prenant soin d'appliquer très peu de jus. Pour lire le message, il faut approcher la feuille d'une source de chaleur, comme le feu d'une chandelle. Le message apparaîtra, comme par magie.

12. Le colimaçon :

Un colimaçon, ça s'enroule dans une coquille ayant la forme d'une spirale. Un message peut faire la même chose. Il s'agit de trouver le début et de le dérouler. Exemple: Le thème de la prochaine veillée tournera autour d'un'éléphant. Eléphant se trouve à peu près au centre; il suffit de lire en "déroulant" dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

13. codes graphiques :

 

 

Si le message ressemble à du lémurien, il ne faut pas chercher midi à quatorze heures : il s'agit d'une suite logique. Il suffit de les ordonner, de les numéroter et de voir à quelles lettres ils correspondent. Dans l'exemple ci-contre, chaque arète représente le chiffre 1. Il suffit de compter le nombre d'arêtes pour avoir le numéro correspondant à la lettre.